Accueil » ARTICLES » INTERVIEW : À la rencontre du nouveau collectif techno lyonnais 23:59

INTERVIEW : À la rencontre du nouveau collectif techno lyonnais 23:59

OXY est parti à la rencontre, du nouveau collectif 23:59 basé sur Lyon qui s’est lancé il y a quelques semaines. Nous avons eu la chance de pouvoir leur poser quelques questions sur ce nouveau projet :

Qui se cache derrière 23:59 ?

On pourrait dire que 23:59 est né de l’émancipation d’une grande partie de l’équipe de l’association Tapage Nocturne. On retrouve donc Florent Aguerra, son co-fondateur et ex-directeur artistique, Morgane Hugé qui était en charge de la communication et de la production, Valentin Demay au graphisme et aussi tous les DJs résidents qui étaient ceux de notre ancien collectif.
En tous cas, 23:59, c’est avant tout une équipe de passionnés qui ont décidé d’évoluer ensemble dans cette nouvelle aventure, avec des valeurs communes.

Comment décririez-vous ce lancement ?
On est super content de la tournure qu’ont pris les choses. Ça fait des semaines (pour ne pas dire des mois) qu’on travaille pour mettre à bas ce nouveau bébé, et de voir qu’il a été si bien accueilli par le public, ça fait chaud au coeur. Une communauté s’est rapidement créée autour du collectif et nous soutient depuis le départ.
Quand on a lancé l’événement de notre Opening qui aura lieu dans le Petit Salon le 11 Janvier prochain, ça a littéralement fait « boum ». On ne s’attendait pas à ce que cela prenne aussi bien, même si on était assez confiant de la programmation : on retrouve Airod, pilier des soirées Elixyr d’Amélie Lens et Trym, icône de la rave française qui seront accompagnés par deux fers de lance berlinois : D.Dan et MCMLXXXV. Côté petite salle, une nuit sous l’étendard de notre collectif : on laisse carte blanche à Istigkeit, Jibis et Bothmark pour un B2B2B2B explosif.

On a hâte d’annoncer la suite.

Quelle approche de la musique électronique souhaitez-vous proposer ?
23:59 c’est un peu une histoire de coeur. Ce qu’on veut avant tout c’est prendre du plaisir à partager ce qui nous passionne. Avoir une image assez décomplexée. On a d’ailleurs pu l’expérimenter avec notre teaser qui proposait quelque chose de nouveau, même si nous savions que ça risquait de ne pas faire l’unanimité. On est finalement assez content du résultat et on veut simplement continuer sur cette voie.
Comment allez-vous vous différencier dans le milieu actuel ?
Aujourd’hui, on sait qu’il y a de plus en plus de promoteurs, surtout en région lyonnaise. C’est une bonne chose mais c’est vrai qu’il devient de plus en plus compliqué de se différencier !
On pense néanmoins pouvoir apporter notre touche au travers d’une programmation qu’on veut pointue, défricheuse et faisant toujours la part des choses entre headliners et nouveaux venus. Et puis il y a l’univers qu’on façonne depuis le début et l’humanité qu’on y implique. On veut être proche de notre communauté, créer une grande famille soudée, c’est comme ça qu’on souhaite se positionner.
A quoi devons-nous nous attendre dans vos événements ?
Une bonne moitié d’artistes émergents qui ne sont jamais venus à Lyon ! En ce moment, notre coeur penche aussi pour la vague danoise qu’on souhaite mettre en avant au travers de talents issus de la « fast techno » . Sans oublier les têtes d’affiches qui les accompagneront sur chaque plateau. En tous cas, on va produire pas moins de 35 événements à l’année, on veut mettre le paquet.
Quels sont vos projets pour l’année 2020 ?
Pour 2020, on va tout mettre en oeuvre pour que nos événements soient une réussite, qu’ils correspondent aux attentes de notre public et des artistes invités. On va donc essayer d’être bien en place sur Lyon et Paris dans les 6 établissements qui nous suivent déjà (Transbordeur, Petit Salon, Sucre, Ninkasi KAO, Terminal pour Lyon et Machine du Moulin Rouge pour Paris).

On se retrouve le 11 Janvier pour notre Opening, ça s’annonce exceptionnel !

 Crédit photo : Fabrice Caterini

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *